Par petites touches, Microsoft tue le Panneau de Configuration classique dans Windows 10.